J’ai testé : être conseillère chez Younique #VDI

L’année dernière, j’ai décidé de passer mon CAP esthétique en candidat libre. Je l’ai obtenue haut la main, c’était un défi personnel sans grandes ambitions derrières. J’avais envie de me prouver que je pouvais réussir, et je l’ai fait!

Je me suis découvert une nouvelle passion pour le maquillage, moi qui me maquillais peu auparavant. Un certain aspect de l’art et de la créativité que je n’avais pas encore exploré.

J’avais entendu parler de Younique sur les réseaux sociaux, et j’avais envie d’en savoir plus. Je vous explique brièvement…C’est une société américaine, qui vend des produits de beauté hauts de gamme, par l’intermédiaire de vendeuses à domicile. C’est la version esthétique des réunions Tupperware! J’étais tenté par les produits qui semblaient révolutionnaires, et je me suis dit « j’ai rien à perdre, allez go! ».

Premièrement il faut trouver une marraine pour débuter. J’ai contacté une amie qui avait une conseillère Younique dans ces connaissances et le tour était joué. J’ai commandé ma mallette de départ, qui contenait les produits phare de la marque, le tout pour 110€, alors que la mallette contenait plus de 400€ de produits! J’ai reçu mon joli colis très rapidement et j’ai pu tester tranquillement les produits chez moi : des rouges à lèvres, des fards, des fonds de teint et le fameux mascara 3D.

61wzKTBSIxL._SX355_.jpg

Younique m’a automatiquement crée une boutique en ligne, et c’est parti je pouvais débuter mon activité. J’avais juste à me déclarer rapidement sur le site de l’Ursaff pour avoir un numéro de SIRET.

Une fois toutes ces petites formalités terminées, j’ai commencé à faire des photos des produits, des selfies postés sur ma page Facebook pro, et j’ai organisé ma première réunion…

J’étais un peu mal à l’aise, la vente ce n’est pas mon truc. Mais justement, j’avais envie de changer, et d’être plus à l’aise avec la prise de parole en public!

Je ne me suis pas trop mal débrouillée, et j’ai vendu pour environ 200€ de produits, ce qui me faisait une commission d’environ 40€. Ces commissions sont ensuite versées 3h après mes ventes sur un compte Payquicker, un genre de Paypal, et on nous donne une Mastercard qui nous permet d’utiliser notre argent comme bon nous semble! J’ai trouvé ce système vraiment sympa!

Au niveau du commissionnement,  cela varie en fonction de votre statut. Au départ vous êtes statut BLANC, vous gagner 20% de commissions.

Une fois que vous avez vendu 125 PRS ( en gros 1$ équivaut à 1PRS, donc il faut vendre 5 mascaras à 25€ pour atteindre le prochain statut), vous validez votre statut BLANC, vous ne pourrez plus y redescendre. Vous passez statut JAUNE, et vous êtes payé sur 25% de com. Ensuite, pour évoluer il faudra constituer une équipe.

comissions-youniquedifferents-statuts

 

Après tout ça,  j’ai réussi à refaire 2-3 réunions, mais cela me demandait beaucoup de temps, entre la préparation, la mise en place, le temps de réunion, les soucis de livraison, de produits indisponibles… pour au final ne pas gagner grand chose.

Alors oui, certaines filles s’en sortaient vraiment bien! J’étais dans une équipe où certaines arrivaient à faire beaucoup de ventes, et même à gagner les challenges! Ces challenges permettaient de gagner des voyages, comme par exemple un séjour à Punta Cana!  Il fallait atteindre un certains seuil de vente pour espérer gagner ce beau cadeau.

Mais il fallait du temps et une bonne organisation. Pour ma part, mon boulot, mes enfants, ma vie…tout cela faisait que n’avait pas forcément le temps de m’y consacrer. Et puis j’avoue aussi que j’en avais marre que mon fil d’actu Facebook ressemble à un étalage de maquillage, avec des filles complètement hystérique car « Oh mon dieu ils ont sorti ce rouge à lèvre en couleur Fleurs du Brésil du Sud de l’Amazonie!!! OH MY GOD! Couleur AB-SO-LU-MENT magnifiiiiiiiique!!! »

9c1b958e53fb8684d638a14bff3a7c04.jpg

Non définitivement, ce n’était pas pour moi!

Alors oui le maquillage était de très bonne qualité, mais pas de quoi non plus faire un AVC à chaque promotion.

Si tu as envie de tester l’aventure, sache que tout ne vient pas en un jour, et que les filles qui réussissent passent vraiment beaucoup de temps à faire la publicité de leur produits. Elles font très régulièrement des lives Facebook en faisant des démos des produits, elles se prennent très souvent en photos, ont un bon réseau pour recruter des nouvelles conseillères… bref elles se donnent à fond là dedans!

Personnellement, j’arrivais à me faire entre 30 et 70€ maximum par mois. Mon investissement de départ à largement été remboursé sur mes 8 mois de contrat, et j’ai appris beaucoup de chose sur l’art du maquillage. Cela m’a également permis de prendre confiance en moi en m’affichant sur les réseaux, ce qui n’a pas été une chose facile au départ!

Et toi, tu as déjà été vendeuses à domicile?

Si tu veux sauter le pas et que tu as des questions, n’hésite pas à me contacter!

Publicités

Maman Kangourou

Ma fille vient d’avoir 2 ans, et depuis son premier jour de vie, je l’ai porté contre moi. Si je vous en parle aujourd’hui, c’est que désormais, il devient de plus en plus difficile pour moi de la porter, et cela me manque beaucoup.

C’est lors de la naissance de mon fils que j’ai découvert le portage. J’ai commencé bêtement avec un porte bébé classique BabyBjorn. Mais je ne me sentais pas à l’aise avec, ça me faisait mal au dos. Je me suis donc renseigné davantage sur le portage, et j’ai découvert le portage physiologique grâce aux écharpes. Sachez le, les portes bébé face aux monde, et ceux du style de BabyBjorn ne sont pas du tout adapté au portage!!! Bébé est soutenue par les organes génitaux, et face au monde il n’a aucun moyen de se rassurer.

J’ai donc commencé par acheter une écharpe en coton non extensible, et je n’ai pas du tout aimé. J’ai donc ensuite acheté une écharpe plus élastique, noire, basique , que j’utilisais principalement à la maison. Je n’avais pas poussé mon approche du portage plus loin…

Mais pour ma fille, j’ai vraiment pris le temps de m’y intéresser pendant mes 9 mois de grossesse. J’ai découvert tout les  bénéfices du portage, à la fois pour le bébé et pour le porteur. Sachez que vous pouvez porter votre bébé dès la naissance! J’avais moi même emmener mon écharpe à la maternité, afin de profiter d’un maximum de peau à peau avec ma fille, et qu’elle se sente en sécurité près de moi, en position fœtale tout en tendant les battement de mon cœur. Et pour la maman, cela prolonge un peu la sensation d’avoir encore son petit bébé dans le ventre. Il faut avouer que c’est aussi un bon argument pour que belle maman ne vienne pas me prendre mon bébé des bras! Lorsque j’ai mon bébé contre moi dans l’écharpe, on ne vient pas me le prendre, ni le toucher, on regarde et c’est tout!

Je vais vous parler des différentes techniques de portage que j’ai utilisé: l’écharpe, le sling, le meï tai, le préformé et le manteau de portage.

Tout d’abord, les écharpes! Il en existe de différentes matières, formes, mais en générale vous avez soit les écharpes classique plus ou moins longues, soit les « sling », qui sont des écharpes sans nœuds, serrées par des anneaux.

Les écharpes classiques:

J’ai choisi la marque Je Porte Mon Bébé (JPMBB pour les intimes). Elles sont vraiment de très bonne qualité, et sont en matière extensible. Ce qui signifie que vous pouvez faire votre nœud à la maison, partir en voiture, et ensuite placer votre bébé dedans sans avoir à déballer votre écharpe! Il en existe de plusieurs taille. Il y a les longues, qui permettent un portage devant et derrière et les plus courtes, essentiellement pour porter devant. Pour ma part, je n’ai jamais réussi à porter sur le dos. J’ai donc pris une écharpe plus courte, la BASIC de chez JPMBB. Le tissus est vraiment très doux et les couleurs sont superbes!

La peur de beaucoup de gens, ce sont les nœuds. Mais ce n’est qu’un coup de main à prendre, et désormais je le fais en 1 min les yeux fermés. Il est possible de prendre un cours de portage avec une monitrice spécialisée, mais pour ma part j’ai appris seule grâce aux tutos sur you tube. Je portais ma fille très régulièrement. En effet, c’était un bébé RGO, et l’écharpe facilitait sa digestion et diminuait ses reflux. Le fait d’être à la verticale et de se sentir maintenue par l’écharpe,ses muscles se relâchaient et la digestion était facilitée. Cela fonctionne également très bien pour les coliques du nourrissons. De plus, lorsque je partais chercher mon grand à l’école, l’écharpe était très pratique car cela me permettait d’avoir les mains libres pour m’occuper de mon garçon.

20160813_123151-1

Le sling:

C’est une écharpe plus pratique à utilisée. J’avais choisie encore la marque JPMBB avec la Petite Echarpe Sans Noeud (PESN). Très pratique à utilisée, on sert les anneaux sur l’épaule, on pose bébé dans le hamac formé par l’écharpe et on ressert bien le tout. Cependant, avec ce type d’écharpe, on ne peut porter que sur le côté. Je l’ai beaucoup utilisé lorsque ma fille était nourrisson, puis un peu moins par la suite, car le poids étant répartie que sur une seule épaule cela pouvait devenir douloureux. C’est parfait pour un portage d’appoint, mais pas pour une balade. J’avais également un sling de baignade, un Sukiri. Parfait pour aller à la piscine ou par canicule, car le tissus est alvéolé et laisse passer l’air.

Sling PESN utilisée à la maternité

IMG_20150504_162818

Le meï tai:

C’est un porte bébé traditionnel asiatique. Il est à mi chemin entre l’écharpe et le pré formé. Facile à utiliser, vous pouvez porter votre bébé devant ou derrière, dès la naissance et jusqu’à environ 3 ans. C’est un carré de tissus avec 4 bandes à nouer autour de la taille et des épaules. J’avais choisi la marque Ling Ling d’Amour (LLA), car elle propose des meï tai en coton bio avec de jolis coloris.

Mei Tai LLA rose

IMG_20150818_162552

Le préformé:

C’est le plus simple à utiliser! Si vous n’êtes pas du tout à l’aise avec les nœuds, c’est le produit qu’il vous faut. C’est un porte bébé physiologique, qui respecte l’écartement naturelle des hanches du bébé. Facile d’utilisation, vous avez simplement à clipser la ceinture autour de votre taille, placer votre bébé dans le porte bébé et enfiler les bretelles. Vous pouvez porter bébé dès la naissance grâce à un réducteur et jusqu’à environ 3 ans. Le portage se fait devant ou derrière.

J’en ai un de la marque BOBA. Il est très pratique, confortable, et le design est assez original! Papa peut également l’utiliser, cela s’adapte à toute les morpho. Il y a une capuche amovible, des étriers pour quand bébé est grand, une attache pour le sac à main, des zip pour glisser ses papiers…bref je l’adore! Le seul hic c’est qu’il est un peu chaud, donc en été ce n’est pas très agréable car bébé et le porteur transpire beaucoup. Ma fille pèse aujourd’hui 11 kilos, et je la porte toujours dans le Boba sur le dos. Très pratique par exemple pour aller se balader dans les brocantes, contrairement à la poussette! Et quand bébé veut marcher, je laisse mon Boba clipsé autour de la taille.

Boba 4G – Modèle Tweet

-boba-4g-tweet-porte-bebe-physiologique

Le manteau de portage:

Lors du portage, il vaut mieux éviter de couvrir son bébé. Le mieux et de l’habiller simplement, en évitant les combinaisons à pieds, qui pourrait le serrer en remontant. Idéalement, mettez lui un legging avec des chaussettes par dessus. Il existe aussi des guêtres pour le froid. Il ne faut pas lui mettre de manteau, la chaleur viendra de votre corps directement. Mais lorsqu’il fait très froid, l’idéal est d’avoir un manteau de portage. Au départ j’avais pris celui de chez Vert Baudet. Malgré le fait qu’il soit très chaud et confortable, j’avais l’air d’un sac à patate dedans! Je fais un petit 36, et vraiment, ce n’était pas bien taillé! Je l’avais acheté pour ma grossesse, car cela fait aussi office de manteau de grossesse avec un insert pour le gros bidou.

Après une visite au salon du bébé, je suis tombée sur le manteau de portage de mes rêves! Le Momawo! Manteau 4 en 1 , se porte pour la grossesse, avec ou sans bébé, portage devant, derrière et côté!  Très chaud avec une capuche amovible, bébé est bien au chaud et moi aussi! Une fois les insert pour le portage enlevés, le manteau se porte facilement, comme un manteau classique. Vraiment un très bon achat pour ma part, je l’ai beaucoup utilisé, donc son prix (130€) a été vite rentabilisé.

Manteau Momawo avec porte bébé Boba

20151029_152025

Bref, le portage c’est pour moi une relation exceptionnelle avec son enfant. Un lien  fort se créer entre la mère et l’enfant. Ma fille s’endormait plus rapidement, se sentait en sécurité, et ses chagrins étaient vites oubliés une fois blottie dans l’écharpe.

Voilà pour mon expérience du portage, j’espère que je vous aurais aidé dans vos choix!

N’hésitez pas à me partager votre expérience du portage en commentaires!